Ancestrale Production
Mon compte  Voir panier  Commander  
  Accueil » Catalogue » Productions AP » AP08 » Critiques Mon compte  |  Voir panier  |  Commander   
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z  
-- FRAIS DE PORT OFFERTS (colissimo) pour toute commande à partir de 79 EUROS --
Catégories
Productions AP

(9)
Distro Spéciale

(12)
CD

(620)
Cassette

(153)
Vinyle

(65)
DVD

(4)
Habits

(3)
Zines

(7)
Promotions


Fabricants

Recherche rapide
 

Recherche avancée

Informations
Conditions
Contactez-nous
EPUISE AP08 Fhoi Myore CD
[AP08]
9.00EUR
par Administrateur Boutique Date d'ajout : mardi 24 juillet 2012
Parue sur soilchronicles.fr : Aujourd’hui j’ai la chance de vous proposer un avis sur le tout premier album éponyme de Fhoi Myore. Le groupe se forme en 2008 par Balahr, Kerennos et Streng. Bress le rejoint en 2010. L’univers de Michael Moorcock domine l’esprit de la formation et c’est tout d’abord une démo (2009) et un Split album (Darkenhöld) qui voient le jour avant que Fhoi Myore décide de construire son propre local d’enregistrement. Après la sortie d’un Ep en 2011 ce premier opus nous arrive entre les mains.

L’art work, réalisé par Tedd, est superbe, tout en orangé, enflammé, c’est apparemment un joli travail au crayon très cohérent, feuilles mortes et forêt automnale à l’appui. Symboles, paysages, l’ensemble appuie l’univers fantastique et païen du groupe.

« Drum and Lorn », intro mystérieuse et chaotique nous amène tout droit vers un morceau teinté d’imagination dans sa structure, « It’s The Master Of Hounds ». Une voix black metal caractéristique placée très haut encadre des instrumentaux précis donnant une atmosphère profonde à l’ensemble. « Caer Malhod » dira si l’opus se veut homogène, répétitif ou non. Celui-ci démarre dans une tonalité et une rythmique très différente, seul le chant reste homogène. Nous sommes face à une très belle maîtrise musicale et un travail de recherche conséquent pour sortir des sentiers classiques du genre. La rythmique se fait guerrière par moment et marque des breaks contrastés, rien ne se passe de façon linéaire et le final est superbe, très païen, le groupe donne son invitation au voyage avec générosité. Pour le moment une jolie réussite. « Errances » débute dans une torpeur simple puis se fait véloce, la batterie se faisant la plus rapide possible. Titre plus classique dans sa première moitié ma foi, mais très clean, respectant bien la cohérence de l’ensemble avec ses lignes de guitares pleines d’histoires à conter. La seconde partie s’oriente vers un final épique qui aurait pu selon moi, exploser de manière plus monstrueuse encore dans les abysses de l’imaginaire qu’il propose mais mon avis reste subjectif. Le chant est peut-être un peu homogène, cela contraste fort avec la guitare et si le résultat est intéressant l’oreille a tendance à se détacher un peu de la voix.

« Streng Of The Viswords » marque encore beaucoup de côté-là, où le chant devient presque trop présent face à des instrumentaux géniaux. « The One Eyes » est le plus joli interlude qu’il m’ait été donné d’écouter dans le cadre d’un album de Black Metal. Elle arrive à point et surprend l’auditeur avec un son cristallin reprenant la thématique de l’introduction. Entre univers celtique, sonorités païennes on passe de l’histoire à la magie. Très très bien senti. Le titre suivant devient logique « Forest » : encore un titre puissant, carré toujours dans ce concept violence vocale/mélodies/contrastes. Ce titre cependant prend des notes très DS sur son final ce qui apporte couleur, hétérogénéité et c’est un choix superbe, complètement génial. Les cinq premiers morceaux prennent ainsi un sens tout particulier et l’on ne peut que fondre. « My Blood Is Made Of Sap », une réussite technique qui vient conclure « Forest » avec puissance et qui se place avant « Linceul Glacial – Gaynor », qui achève de nous plonger dans l’atmosphère mystérieuse, mélancolique et sombre de cette talentueuse formation.

« Songes Funestes » viendra fermer de ses sons brûlants alliant frustration, torture, feu et rêves, un album de toute beauté dont les derniers sons de guitare sont encore une fois magiques dans leur environnement. Fhoi Myore est composé de talents qu’il a été un plaisir de soutenir à travers cet écrit. Bien qu’il y ait peut être des choses à approfondir peut-être au niveau d’un chant pourquoi pas encore plus souffrant dans ses contrastes… cela ne reste que très subjectif car nous sommes là en possession de très, très bonne musique.

8 / 10

Classement : 5 sur 5 étoiles ! [5 sur 5 étoiles !]
Retour Ecrire une critique

Ajouter au panier

Connexion
E-Mail:
Mot de passe:
(Oublié?)
Inscription

Panier plus
1 x Ysengrin "Tragedies - Liber Hermetis"
9.00EUR

Info fabricant
Ancestrale Production
Autres articles

Faire connaître
 

Envoyer cet article à un ami(e).

Critiques plus
EPUISE AP08 Fhoi Myore CD
Parue sur vs-webzine.com : Quatre ans après sa formation, FH ..
5 sur 5 étoiles !