Ancestrale Production
Mon compte  Voir panier  Commander  
  Accueil » Catalogue » Productions AP » AP09 » Critiques Mon compte  |  Voir panier  |  Commander   
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z  
-- FRAIS DE PORT OFFERTS (colissimo) pour toute commande à partir de 79 EUROS --
Catégories
Productions AP

(9)
Distro Spéciale

(13)
CD

(620)
Cassette

(155)
Vinyle

(65)
DVD

(4)
Habits

(3)
Zines

(7)
Promotions


Fabricants

Recherche rapide
 

Recherche avancée

Informations
Conditions
Contactez-nous
AP09 Neptrecus "L'Aube du Déclin" CD
[AP09]
9.00EUR
par Administrateur Boutique Date d'ajout : lundi 02 septembre 2013
Parue sur www.soilchronicles.fr : Le black metal made in France, chanté en français de surcroit, avec des vocaux crachant sa haine de façon compréhensible, a ce je-ne-sais-quoi de fascinant qui m’interpellera à chaque fois.

Combien d’albums de black metal, chantés dans la langue de Molière, m’ont passionné autant que ce « L’aube du déclin » ?

En vrac, on peut citer « Les blessures de l’âme » de Seth, « Loi martiale » de Moonreich » ou « De Aeternitate commando » de Crystalium pour ceux qui me viennent immédiatement à l’esprit.

Neptrecus, groupe parisien fondé en 2011, comporte en son sein quelques musiciens aguerris de la scène black française : Arawn (Moonreich, ex-Septentrion), Svarga (ex-Septentrion), Morne parti depuis mais resté dans Septentrion et remplacé par Macabre (Septentrion mais aussi Moonreich et quelques autres), et Lagodas (Cave Growl).

Forts d’une première demo « Neptrecus » sortie en 2011, ils nous sortent leur premier méfait en janvier de cette année avec huit titres, plus une intro, pour autant de petites claques bien senties, dont quatre faisaient partie de la demo.

L’intro est mélodique, heavy et plante le décor : « L’aube du déclin » ne sera pas un catalogue de blasts et de bourrinages tout azimut, le quatuor semble avoir un réel talent de composition et semble vouloir nous le faire partager.

« L’éternel sablier » déboule et on se retrouve avec du pur black metal typé nineties, rapide, proche d’un Dissection en grande forme. Couplets hyper rapides et refrains plus mid tempo pour un titre somme tout classique mais diablement bien foutu. Quelques breaks assassins histoire de nous décrasser les oreilles et on se surprend à plusieurs reprises à secouer les cervicales comme un damné ! Puis vient ce solo aussi vicieux que d’une efficacité redoutable.

Ajoutons à cela que la production est plus que correcte et on obtient le cocktail Neptrecus. Une belle tuerie d’entrée, c’est de bon augure pour la suite.

Et en effet, la suite est du même tonneau : « Magna Grecia » s’enchaîne sans le moindre temps mort, l’ombre des grands aînés de la scène black metal des années 90 plane toujours et ce même constat se renouvellera dans chacun des neufs titres du CD.

Aussi frénétique qu’épique, l’album, aux textes historiques intéressants et recherchés contrastant avec les histoires de petits diables qui courent partout hélas trop récurrents dans le genre, se veut intrinsèquement relativement homogène tout en ayant une grande richesse au sein de chaque morceau de par ses breaks et ses accélérations disséminés un peu partout dans l’album, empêchant toute sensation de déjà entendu ou toute redondance qui pourrait lasser l’auditeur de par l’alternance des ambiances et des tempi.

Non, « L’aube du déclin » se veut être une très bonne surprise dans un genre qui n’est pas toujours ma tasse de thé faute de renouvellement, mais cet album aux antipodes du true black metal glacial et misanthropique s’avère très rafraîchissant et comblera les fans de Dissection, Dawn et autre Marduk nostalgiques d’une époque sacrée du genre lors des débuts de la scène scandinave.

Hautement conseillé.

8 / 10

Classement : 5 sur 5 étoiles ! [5 sur 5 étoiles !]
Retour Ecrire une critique

Ajouter au panier

Connexion
E-Mail:
Mot de passe:
(Oublié?)
Inscription

Panier plus
vide

Info fabricant
Ancestrale Production
Autres articles

Faire connaître
 

Envoyer cet article à un ami(e).

Critiques plus
AP09 Neptrecus "L'Aube du Déclin" CD
Parue dans In Extremis 51 : Notre pays regorge de formations ..
5 sur 5 étoiles !